Tu bois de la Stella Artois? Je ne pense pas.
Propagande Américaine
La Dose La mixtape (2005))

Clients satisfaits

Clients insatisfaits
Les junkies sont satisfaits
Clients insatisfaits
Les junkies sont satisfaits
Clients insatisfaits
Les junkies sont satisfaits


[Ugolepatron]

Mais de quoi il parle le petit Martin

[Roi Heenok]

Ehh, j'ai du plaisir mon rap est bien cuit
Ma cocaïne aussi, Roi Heenok réussi
Vit la vie, conduit des BMW
Le cigare, le jacuzzi
Ma destiné, ma dynastie
Je trempe dans les billets US
Sois pas jaloux
Le uzi pour les ennemis
Pour les demoiselles les lesbi, l'extasy
Tout est permis les pédés exclus
Je rap pour les gaillards
Qui manquent d'égards
Qui déchargent sur les gendarmes
Sans y penser
Sans aucune hésitation
Qui pompent le crack dans les HLM
Jusqu'à six heures AM

Roi Heenok le divertissement mortel, l'officiel
Mon rap, la nouvelle came

[Ugolepatron]

Et le jeune tu dis que mes sacs sont trop petits
Ouvre tes yeux la truite, ce sont tous des point huit
Je les prépare tel un druide
Ils sont entiers on vient les livrer à ta portée
Que ce soit pour une pincée ou une poignée de blé
Ils ne sont pas à prix sacrifié

Alors si t'as des commentaires à faire
Au lieu de te taire ou de chigner comme une mémère
A des gens qui s'prennent leurs affaires
Appelle moi donc sur mon cellulaire

Mais t'as peur car tu sais je vais rappliquer
Et perdre mon sang froid te pulvériser
Toi et ta putain d'maisonée
Malgré ton amitié qui laisse à désirer
Tu devrais me redouter
Car avec la vélocité que j'ai
Je n'hésiterai pas à te terrasser
Pour récupérer ma dignité
Que t'es en train d'me voler
Avec ton sale parlé.

T'as tout compris le petit Martin
Fais que t'ais mieux d'arrêter ton baratin
Car je vais t'écraser le nez tel un plantin
T'auras bien beau réunir tout tes copains
Je vais en faire du boudin
Pour l'épicerie du coin
Espèce de crétin

Le pire dans tout ca c'est que tu vas t'en plaindre à la mauvaise personne
Tu déconnes, mais maintenant il est rendu trop tard pour que je te pardonne
Roi Heenok et moi sommes en étroite communication
Fini la récréation pour des blanc-becs dans ton genre
Tu n'es qu'une collation à mes yeux
Espèce de pouilleux
Je crois le message est assez clair
C'est fait de lair

Clients insatisfaits
Les junkies sont satisfaits
Clients insatisfaits
Les junkies sont satisfaits
Clients insatisfaits
Les junkies sont satisfaits

Et bien quoi
Ugolepatron le pacha
Avalanche de coca
AK47 je vise direct sur toi
T'en fais pas pour moi
Ma poitrine : remplie de munitions
Ma coke : préparation péruvienne
Même diluée à 75%
Effet draconienne

Je maintiens la soif dans mes quartiers
Je ne prends pas pitié des junkies
Mais j'aime bien récolter l'argent de cette vie
Mes prix sont hors concurence
Tu veux savoir pourquoi
Pouvoir d'achat immense
Balance d'aéroport pour peser mes commandes
Rien à voir avec ta poudre de rabâche
Même emballée, l'odeur de ma cocaïne fais tourner ta tête
Ne sois pas bête
Et respecte les limites de mes territoires
Qui sont sujets à changement sans préavis

Ma maladie, être célèbre
Dans mon patelin je l'étais déjà sans être riche
Maintenant je veux être riche et célèbre
Ta devise : jusqu'à épuisement des stocks
La mienne : jusqu'à épuisement de tes jours

Le problème c'est pas quoi faire de toute cette marchandise
Mais quoi faire avec tout cet argent
Fait de boss un savant de la rue

[Roi Heenok]

Je le sais
Ca te rend malade
Ma 750 IL parquée
Roi heenok le balafré
Mon rap te nuit
Du vecu livré
Et c'est avec intention
Que j'exprime mes émotions
Réalité sur papier
Cours te procurer mon CD, mon produit

Les clients sont satisfaits
Les junkies aussi
Rap parfait
C'est super
Mais y'a rien de cool
Rien de chic
Les avenues sont remplies de flics
Qu'ils le veulent ou pas on fait du fric
Consomme l'alcool que de la drogue
Des briques à la tonne
Que de l'alcool

Clients insatisfaits
Les junkies sont satisfaits
Clients insatisfaits
Les junkies sont satisfaits
Clients insatisfaits
Les junkies sont satisfaits

[Ugolepatron]

Mais de quoi il parle le petit Martin

Hahaanhanhan
Lalala
Lalalèreuh
Lalalèreuh
Lalalala la lala lala
Lalalalala